Ouverture WWDC 2015

Ouverture WWDC 2015

2 juin 2015

Produits présentés : OS X El Capitan, iOS 9, watchOS 2 et Apple Music

09:23

Le Moscone Center est fin prêt pour la WWDC. Apple a mis en place les traditionnelles bannières (photo Dan Counsel)

09:34

Il y a même quelques fans qui patientent devant les portes depuis hier soir. Il faut dire qu’il n’y aura pas de place pour tout le monde pour assister au keynote de ce soir ! (photo Rene Ritchie)

09:38

Les plus courageux ont marché un peu dimanche après-midi. Une randonnée sur les côtes californiennes, mais sans soleil…

« Un peu » : grâce à l'Apple Watch, on sait qu'ils ont marché une vingtaine de kilomètres, tout de même.

09:50

Cette année, le traditionnel polo de la WWDC a été créé en Swift. Du moins, son étiquette (ici, un modèle taille S).

Apple a également utilisé San Francisco, sa nouvelle police, pour le texte inscrit sur le vêtement. L'occasion de rappeler que les rumeurs évoquent le remplacement de Helvetica par cette nouvelle police dans iOS 9 et OS X 10.11.

10:11

Tim Cook a fait un tour au Moscone Center hier… et il en a profité pour réaffirmer ses valeurs, notamment en ce qui concerne la diversité.

10:40

Il commence à faire chaud chez vous ? Pensez à tous ceux qui attendent dans la nuit fraiche de San Francisco…

11:00 Le point sur les rumeurs

À quelques heures de l’ouverture du keynote, on fait le point sur les rumeurs :

11:36

À défaut de l’Apple Store, c’est le Dev Center qui a fermé ses portes. Le site dédié aux développeurs se prépare à accueillir les successeurs d’iOS 8 et OS X 10.10. Si tout va bien, Apple proposera des bêtas aux développeurs dès ce soir.

14:03

Quatre heures du matin heure locale, Tim Cook réveille tous les développeurs de San Francisco…

Début du keynote dans environ 5 heures !

14:11

La télévision est déjà sur place : la WWDC devrait faire l’objet de reportages aux journaux télévisés du matin.

15:59

Il fait jour à San Francisco, les développeurs attendent toujours sagement devant les portes du Moscone Center. (photo)

Manifestement, ce développeur n'a pas vu la consigne interdisant les perches à selfies…

16:00

Début de la conférence dans trois heures !

16:29

Les développeurs sont entrés dans le Moscone Center… mais l’attente est encore longue (deux heures et demi avant le début du keynote).

16:42

L’Apple Store est toujours bien ouvert. A priori, il ne faut pas s’attendre à des nouveautés matérielles ce soir…

17:16

Apple a lancé sa page spéciale dédiée au keynote ! Comme les précédentes conférences, on y retrouvera des photos pendant toute la durée de l’évènement.

17:33

Début du keynote dans 1h30 !

C'est la 26e WWDC organisée par Apple, le temps passe…

17:38

Le programme de bêta publiques pour iOS et OS X est indisponible ! Impossible d’ouvrir les applications qui permettent de donner son avis. Impossible aussi d’accéder au site dédié. Il faut sans doute s’attendre à de nouvelles bêtas publiques dès ce soir…

17:57

Il ne reste pas beaucoup plus d’une heure avant le début du keynote… la tension monte !

18:02

Certains s’intéressent à la WWDC au plus jeune âge…

18:06

Eddy Cue regrette la défaite de son équipe de basket préférée. Mais aujourd’hui, c’est keynote !

Eddy Cue (au milieu) est vraiment fan de Basket.

18:08

La (grande) salle du Moscone Center est encore vide, mais elle va bientôt se remplir.

18:12

Rumeur de dernière minute : Apple abandonnerait le kiosque au profit d’un service à la Flipboard.

18:21

Ça y est, les développeurs entrent dans la salle.

18:22

Trent Reznor est sur place. On devrait parler d’Apple Music… qui succédera à Beats Music, l’ancien employeur du leader de Nine Inch Nails.

18:26

Il y a deux iMac et un mystérieux écran derrière sur la scène. Aura-t-on un nouveau Thunderbolt Display ce soir ?

En guise de fond d'écran, une photo de Yosemite (le parc) qui ne fait pas partie des fonds d'écran d'OS X Yosemite. Faut-il comprendre que le successeur d'OS X restera dans le parc national ?

Il s'agit du rocher El Capitan. OS X El Capitan ?

18:29

Une demi-heure avant l’ouverture du keynote ! Les techniciens se préparent dans la salle…

18:39

Plusieurs artistes dans la salle, dont Will.I.Am et Pharrell Williams

18:45

Plus que 15 minutes ! Comme Apple, nous sommes fin prêts pour suivre la conférence en direct avec vous.

18:49

Les journalistes présents dans la salle se plaignent du Wi-Fi. Alors qu’il était très bon pour la Google I/O.

18:50

Allez, il faut se lever une minute !

18:51

La salle de conférence est bien pleine… il ne reste que quelques minutes avant le début des hostilités.

18:57

Annonce du speaker, ça va commencer bientôt. Mais le flux vidéo reste vide sur l’Apple TV ou sur le site d’Apple.

18:58

À quelques secondes du lancement, Eddy Cue et Phil Schiller papotent…

18:59

Le flux a commencé sur notre Apple TV ! La conférence ne devrait pas tarder.

19:00

Vous êtes prêts ?

19:00

Et les lumières s’éteignent… La musique se tait.

19:01 Ça commence

Avec une vidéo… classique. Elle parle d’un réalisateur et de répétitions de keynote. Il y a un acteur du Saturday Night Live qui joue le rôle du réalisateur.

19:03

Pour l’instant, on ne sait pas trop où ils veulent en venir. Il y a un gros Angry Bird. Un type qui brule. Voilà.

19:04

C’est une parodie de Birdman (le film) apparemment. Il y a un riche investisseur avec des ailes. Des applications avec des icônes en carton.

19:05

Ils se sont bien amusés chez Apple, manifestement. Un développeur chante tout seul derrière son ordinateur. Et un rap. Si si.

19:05 Tim Cook monte sur scène

Le keynote va pouvoir commencer. « Good Morning !»

19:06

Il n’y aura pas de trapèze pendant le keynote, mais il y aura beaucoup de choses à dire. 26e WWDC, des personnes qui viennent de 70 pays différents. Conférence la plus globale pour Apple.

19:07

Il évoque notamment les étudiants qui ont gagné leur place.

19:08

Première WWDC où le keynote est streamé en live, mais aussi toutes les sessions techniques.

19:09

Mais avant de parler technique, Tim Cook évoque du baseball. Une histoire de rançons pour une balle, une histoire de liste de courses en Apple Store.

19:07 Programme du jour

OS X puis iOS. Et enfin, Watch OS ! Tim Cook prévient : les applications natives pour l’Apple Watch, c’est aujourd’hui.

19:11 Soutenez MacGeneration

Notre nouveau guide, Photos pour Mac, est disponible sur l’iBooks Store ! Découvrez le successeur d’iPhoto et Aperture ainsi que la nouvelle photothèque iCloud dans ce guide complet.

Seulement 5,99 €

19:11

Craig Federighi monte sur scène ! Il va parler d’OS X.

Au passage, Tim Cook n'a donné aucun chiffre et se contente d' dire que tout va bien.

19:12

55 % des utilisateurs de Mac utilisent OS X Yosemite. C’est le taux d’adoption le plus rapide pour OS X. Windows 8.1 est loin de tels chiffres.

19:13 OS X El Capitan

On a le nouveau nom d’OS X ! El Capitan, successeur de Yosemite. C’est le nom d’un sommet dans le parc Yosemite.

19:13

Apple s’est concentré sur l’expérience et les performances ! Spotlight est plus puissant et on parlera aussi de gestion de fenêtres.

19:14

Démo ! On peut d’abord retrouver son curseur plus rapidement : il faut le secouer et il grossit.

19:14

Apple a ajouté d’autres gestes avec le trackpad.

19:14

Dans Safari, on peut accrocher des sites (comme dans Chrome et Firefox). Ces sites sont à côté des onglets. On peut aussi couper facilement le son de n’importe quel onglet.

19:16

La démo passe à Spotlight. On a encore plus d’informations, comme la météo (et on peut redimensionner le panneau… Craig Federighi parle de belle innovation !).

19:16

Spotlight comprend l’anglais pour faire des recherches plus évoluées, notamment des recherches qui combinent plusieurs critères.

19:17

Et ces fonctions sont aussi disponibles dans les logiciels : dans Mail, on peut demander les mails que l’on a ignoré de tel interlocuteur. Idem dans le Finder.

19:17

On passe dans la gestion de fenêtre. Mission Control est plus fluide !! (l’auteur de ces lignes demande à voir avant de féliciter Apple).

19:18

Mail a été mis à jour, avec des onglets dans la fenêtre de composition (pratique en mode plein écran).

19:19

On peut travailler avec deux fenêtres côte à côte (comme dans Windows…). On peut choisir un côté ou l’autre et il y a du flou (innovation !, s’amuse Craig Federighi).

19:19

Craig Federighi utilise une yourte en guise d’exemple, une première pour la WWDC explique-t-il !

19:20

Il y a encore d’autres gestes pour créer des vues séparées de logiciels, les passer en mode plein écran. Ça a l’air sympa !

19:20

Fin de la démo. Craig Federighi évoque à nouveau les différentes nouveautés présentées dans la démonstration. On était passé à côté d’un nouveau Notes, avec la possibilité de formater le texte et d’ajouter des images.

19:21

Performances : Craig Federighi explique qu’OS X El Capitan a été optimisé : les applications se lancent 1,4 fois plus rapide. Un PDF s’ouvrira 4 fois plus vite dans Aperçu.

19:22

Metal dans OS X ! Rappelons que c’est un moteur graphique sorti à l’époque dans iOS 8 et dédié aux jeux qui peuvent accéder directement à la carte graphique.

19:22

Metal arrive dans OS X . Core Animation et Core Graphics tournent désormais nativement au dessus Metal. Les animations sont beaucoup plus rapides et elles nécessitent beaucoup moins de processeur.

19:23

Cela vaut pour les interfaces habituelles et pour les logiciels professionnels. Adobe a exploité de Metal pour améliorer ses interfaces : les performances ont été multipliées jusqu’à 8 fois en utilisant Metal.

19:24

Dans les jeux, on peut espérer des jeux dix fois plus performants. Epic Games monte sur scène ! Pour une fois, ils vont parler d’un jeu pour OS X. Tout arrive, et notre CM est aux anges.

Présentation de Fortnite, un nouveau jeu de l'éditeur. Il y a plein d'effets dans la démonstration, c'est censé être impressionnant. Ombres et lumières en temps réel. Tout ça est permis par Metal.

19:25 Crucial : 7 % de réduction sur la RAM

À l’occasion de la WWDC, Crucial propose aux lecteurs de MacGeneration 7 % de réduction sur l’achat de barrettes de RAM pour les Mac.

Pour en bénéficier, saisissez le code MACG7 lors de la commande.

19:26

On a droit à une démonstration du jeu : c’est un titre post-apocalyptique où l’on peut tout détruire. Ça a l’air marrant. Et c’est joli, en effet.

19:27

C’est étonnant de voir une démo d’un jeu OS X lors d’un keynote. C’est inhabituel… Oh, des créatures mignonnes.

19:27

Le jeu sera disponible en bêta à partir de l’automne. Craig Federighi revient sur scène en attendant.

19:28

Blizzard, Autodesk, Aspyr, Unity ont travaillé sur Metal sur OS X.

19:28 Disponible en bêta aujourd’hui

D’abord pour les développeurs. Bêta publique en juillet. Sortie finale à l’automne.

19:29 Et on passe à iOS 9

On passe sans attendre à iOS. Craig Federighi évoque d’abord iOS 8 et ses mises à jour, qu’il qualifie de « fantastiques » (même si iOS 7 avait fait mieux…)

19:29

Ça ne mange pas de pain : Craig Federighi évoque au passage Android Lollipop et son taux d’adoption, disons, moindre.

19:30

Craig Federighi évoque toutes les nouveautés à attendre dans le successeur d’iOS 8 et commence avec l’intelligence et Siri.

19:31

Siri répond à un milliard de requête par semaine. L’assistant serait 40 % plus précis et plus rapide que l’an dernier. Avec iOS 8, il devient encore plus intelligent : on peut chercher des photos.

19:31

Siri sait quand on entre dans sa voiture ou chez soi et on peut utiliser cette information pour les rappels.

19:32

iOS 9 apporte bien Proactivity, comme prévu par la rumeur. Le téléphone apprend que vous écoutez de la musique tous les matins en courant. Et il peut proposer automatiquement un titre. Cela fonctionne en fonction du contexte : dans la voiture, il peut lancer un podcast.

19:32

Siri vous informe au bon moment pour partir, en fonction d’un rendez-vous et de la circulation. Si on vous appelle avec un numéro inconnu, Siri regarde dans les mails pour proposer un nom.

19:33

On peut bien glisser l’écran d’accueil vers la droite pour afficher l’assistant. La rumeur avait vu tout juste là dessus et comme prévu, on a diverses informations, de l’actu, des contacts suggérés.

19:34

La recherche est aussi plus intelligente : on peut chercher des vidéos et les lancer directement. Surtout, il y a une API pour la recherche. Ce qui veut dire que les applications peuvent l’exploiter : on peut trouver du contenu et ouvrir directement le contenu recherché et on peut après revenir à la recherche.

19:35

Nouvelle démo ! Cette fois, d’iOS 9 avec un jour utilisant le nouveau système. Un système qu’Apple avait déjà exploité pour l’Apple Watch.

Ainsi, quand Craig Federighi se réveille, il commence avec de la méditation. Son téléphone le sait et propose automatiquement l'application utilisée.

19:36

Il reçoit alors un SMS de Phil Schiller demandant d’amener quelque chose. Siri peut ajouter un rappel avec un lien vers cette conversation. Pratique.

19:36

Quand il branche des écouteurs, l’iPhone propose automatiquement un morceau à écouter.

19:37

Il reçoit maintenant un mail avec un rendez-vous et Siri l’ajoute automatiquement au calendrier.

19:37

Craig Federighi va dans sa cuisine désormais. Et il a envie d’appeler son coach vocal (sic), Trent Reznor. Puis finalement, il cherche des recettes de Potato et trouve du contenu fourni par une application. Pas mal !

19:38

Ah, il choisit une recette de poutine ! On a un québécois de cœur dans la salle qui apprécie.

19:39

Craig Federighi demande maintenant à Siri de lui montrer des photos de la WWDC 2014. Et hop, il trouve toutes les photos de l’an dernier, dont des photos du karaoké de l’an dernier. Avec des photos amusantes d’Eddy Cue.

19:40

Il a même un album plein de photos d’Eddy Cue. Rires un peu gênés dans la salle.

19:40

Mais bon, l’assistant d’iOS lui indique qu’il faut partir pour ne pas rater son rendez-vous. Et c’est donc la fin de la première démo d’iOS 9.

19:40

Pique contre Google : toutes ces informations restent sur les appareils. Ils ne veulent rien connaître de nous… Et si jamais les serveurs d’Apple entrent en jeu, les données restent totalement privées et anonymes : ils ne veulent pas vendent nos donnés.

19:41 Apple Pay

Et une première femme qui monte sur scène : Jennifer Bailey, responsable d’Apple Pay. Elle rappelle le lancement du service l’an dernier aux États-Unis et indique qu’aux États-Unis, un autre type de carte et d’autres commerçants seront ajoutés.

19:42

Pour l’heure, on ne parle que des États-Unis. Square va lancer un lecteur compatible avec Apple Pay. Ce sera bien pour développer le service chez de petits commerçants. Le mois prochain, on pourra utiliser Apple Pay dans un million d’endroits.

19:44

Elle évoque maintenant les applications qui utilisent Apple Pay. Apparemment, les développeurs sont très contents. Parmi les ajouts importants, Pinterest qui se transformera bientôt en boutique… avec Apple Pay bien sûr.

19:44

Apple Pay débarque en Europe ! Mais d’abord en Grande-Bretagne, le mois prochain. A priori, ce sera tout pour l’international pour le moment. Snif.

19:45

Apple Pay fonctionnera notamment dans les bus londoniens. 250 000 marchants dès le lancement, c’est plus qu’aux États-Unis à l’automne dernier.

19:45

Dans iOS 9, Apple Pay a quelques nouveautés : on peut utiliser ses cartes de fidélité pour toutes les boutiques. Il y aura aussi des récompenses avec certaines boutiques.

19:46

Passbook devient Wallet dans iOS 9. Google a un service qui a le même nom…

19:47

Craig Federighi revient sur scène. Et il parle d’autres nouveautés dans les applications, en commençant par Notes. Comme sur OS X El Capitan, on pourra utiliser du texte enrichi, des images. Mais aussi des listes à cocher : pratique.

19:48

Très pratique aussi : on peut dessiner dans Notes. On peut aussi ajouter un lien vers une page vers une note.

19:48

La recherche de notes a été améliorée : vue dédiée aux pièces jointes pour trouver plus rapidement des notes. Les synchronisées sur tous les appareils, évidemment.

19:49

On passe à Plans : 5 milliards de requêtes par semaine. 3,5 fois plus sur iOS que Google Maps. Craig Federighi explique qu’Apple continue d’investir dans le service et que cela se voit.

19:50 Transports en commun dans Maps

Comme prévu, Plans intègre les données de transports en commun. Dans les villes compatibles, on a les lignes, les horaires et évidemment la recherche d’itinéraires. Avec un mode multimodal.

19:50

Craig Federighi explique qu’Apple a soigné les détails : ils ont enregistré toutes les entrées et sorties des grandes stations pour vous indiquer comme vous y rendre. On va directement à l’entrée.

19:51

Cette fonction sera réservée à quelques villes : New York, San Francisco, Berlin, Londres et 300 villes en Chine !

19:52

Plans indique désormais si un lieu accepte Apple Pay.

19:52

Nouvelle application : News. Concurrent de Flipboard que la rumeur évoquait quelques minutes avant le début du keynote. Contenu personnalisé pour vous, fourni par plusieurs éditeurs.

19:53

La démonstration rappelle beaucoup les Instant Articles de Facebook. Tout est plus rapide.

19:53

Deuxième femme sur scène : Susan Prescott, Apple VP en charge de cette nouvelle application. Elle fait une démo de News.

19:54

Au départ, il faut indiquer ce que l’on aime lire. Il y a plusieurs options par défaut et News crée une collection personnalisée en fonction de vos goûts. L’interface ressemble à des applications comme Flipboard.

19:54

Nouveau format pour les news, qui rappelle vraiment la fonction de Facebook. Il y a de belles polices, des animations… meilleure expérience de lecture jamais créée, explique Susan ! Il y a des galeries photos, on passe d’un article à un autre en glissant vers le gauche.

19:55

On évoque plusieurs exemples, de plusieurs types : sport, cuisine, science… En plus de ce que l’on choisit au départ, News apprend de vos goûts et propose des sujets ou publications que l’on ne suit pas.

19:57

On peut aussi chercher des sujets, comme Swift. On a aussi Taylor Swift, mais Susan Prescott veut des informations sur le nouveau langage d’Apple. On peut alors ajouter un sujet à ses favoris et avoir de nouveaux articles.

19:58

Jusque-là, on n’a pas vu de publicité dans cette application… est-ce uniquement pour la démonstration ?

19:58

Les galeries photo deviennent des mosaïques « magnifiques ». Elle insiste : c’est la meilleure expérience créée pour lire.

19:59

Craig Federighi remonte sur scène. Il résume les informations sur News et évoque quelques uns des éditeurs qui l’utiliseront : Condé Nast, New York Times, EPSN, mais aussi des dizaines d’autres. Mais n’importe quel blog ou site d’actualité pourra intégrer le service.

19:59 Soutenez MacGeneration

Notre nouveau guide, Photos pour Mac, est disponible sur l’iBooks Store ! Découvrez le successeur d’iPhoto et Aperture ainsi que la nouvelle photothèque iCloud dans ce guide complet.

Seulement 5,99 €

20:00

News sera lancé d’abord aux États-Unis, en Grande-Bretagne et en Australie.

20:00

Et on parle maintenant de l’iPad. Il va y avoir des nouveautés spécifiques à la tablette apparemment.

20:01

Quick Type : dans iOS 9, il y a des raccourcis à côté des suggestions. On peut copier/coller du texte, changer la mise en forme du texte. Mais on peut aussi transformer le clavier en trackpad ! Avec deux doigts, on peut déplacer le curseur, faire des sélections…

20:02

Multitasking : on va avoir des applications sur le même écran ! Beaucoup l’attendaient depuis longtemps… le « big one » comme le nomme Craig Federighi.

20:03

Démo de cette nouvelle fonction, réservée à l’iPad. On double tap sur le bouton d’accueil pour voir une nouvelle interface qui permet de changer d’applications. On a des aperçus en grande taille des interfaces.

20:03

En glissant depuis le côté, on peut avoir une autre application. Par exemple les notes à côté de Safari. On peut avoir eux applications sur le même écran.

20:04

On peut garder Notes sur le côté droit et passer d’une application à l’autre sur le côté gauche. Cela ressemble vraiment à ce que l’on connaît sur Windows, on peut modifier la largeur des deux colonnes par exemple. Et on peut aussi repasser une application en plein écran avec le même geste qui redimensionne les colonnes.

20:05

Craig Federighi montre maintenant le nouveau clavier et ses gestes. La démonstration est assez convaincante…

20:06

Autre démo, cette fois avec une vidéo. Pendant que la lecture continue, on peut réduire la vidéo à un petit rectangle dans un coin (Picture in Picture) et utiliser le reste de l’interface normalement. Impressionnant.

20:07

Fin de la démo. Craig Federighi revient sur les nouveautés d’iOS 9 avec des nouveautés pour l’iPhone et l’iPad, mais toutes les nouveautés multitâches sont réservées à la tablette.

20:08

Si les développeurs ont écouté Apple l’an dernier, tout le travail est fait : AutoLayout est nécessaire.

20:08

toutes ces fonctions sont réservées aux iPad Air et Air 2, les iPad mini 2 et 3. La vidéo qui reste en lecture en revanche est réservée à l’iPad Air 2.

20:09

On reparle de Metal qui améliore les performances et surtout l’autonomie ! Une heure de plus en moyenne sur un iPhone. Mieux, iOS 9 intègre un mode « low power » qui augmente encore l’autonomie de trois heures.

20:09

Et hop, on passe à la sécurité. Authentification en deux étapes dans iCloud.

20:10

Dernier point évoqué : iOS 9 ne nécessite plus que 1,8 Go pour être installé. En comparaison, iOS 8 nécessitait 4,6 Go.

20:10

Craig Federighi fait le point sur toutes les nouveautés d’iOS 9. Et il parle aux développeurs, évoquant quelques nouveautés spécifiques, comme les tests d’interface dans Xcode.

Pour les éditeurs de jeu, il y a des nouveautés et de nouveaux frameworks, dont un qui sert à l'intelligence artificielle, un pour les lumières dynamiques. Et même un framework pour enregistrer les parties en vidéo et les diffuser.

20:12

HealthKit : nouvelles données ajoutées à Santé.

HomeKit : c'est lancé, rappelle Craig Federighi. On va vite sur toutes ces nouveautés…

20:13

CarPlay : avec iOS 9, les constructeurs peuvent intégrer leurs interfaces pour gérer les contrôles de la voiture elle-même. Et comme prévu, on pourra utiliser CarPlay sans câble. Il faudra un nouveau matériel pour ça.

20:13

Swift, le nouveau langage de programmation d’Apple, passe à la version 2. Apple veut accélérer encore le développement du langage. Cette version sera plus rapide : 6 ou 7,5 fois plus vite qu’avant.

20:14

Il y a plein de nouveautés, mais surtout, Swift devient Open Source ! Grosse nouvelle, cela veut dire que le langage ne sera plus limité aux produits Apple seulement. Potentiellement, n’importe qui peut l’utiliser.

20:15

Depuis cette annonce, Craig Federighi ne parle plus. Il ne peut pas, la salle applaudit longuement. Apparemment, les développeurs sont contents, très contents.

20:16 Disponibilité d’iOS 9

Dès aujourd’hui pour les développeurs. En juillet pour les bêtas publiques et à l’automne pour la version finale. Tous les appareils compatibles avec iOS 8 sont aussi compatibles avec iOS 9.

20:16

Tim Cook revient sur scène. Il fait le point sur les annonces d’iOS 9, OS X El Capitan et Swift.

20:17

Ah, quand même quelques chiffres. Cette fois sur l’App Store, lancé il y a sept ans. Les 100 milliards de téléchargements ont été atteints récemment. Cool.

20:18

Une première dans l’industrie, tout ça. Apple a donné 30 milliards de dollars aux développeurs.

20:19

C’est leur moment, après tout c’est normal à la WWDC. Et donc ils ont droit à une vidéo qui montre ce qu’ils ont réussi à faire. On commence avec Phil Schiller et de belles images. Les applications ont tout changé. Rien de moins.

20:19 Crucial : 7 % de réduction sur la RAM

À l’occasion de la WWDC, Crucial propose aux lecteurs de MacGeneration 7 % de réduction sur l’achat de barrettes de RAM pour les Mac.

Pour en bénéficier, saisissez le code MACG7 lors de la commande.

20:20

Neil deGrasse Tyson, astrophysicien, compare les applications avec un télescope. C’est une révolution. James Manyika compare l’App Store avec d’autres nouveautés, comme l’électricité. Déploiement le plus rapide dans l’histoire de l’humanité. Le PDG d’Instagram ajoute un mot.

20:21

Tout le monde a besoin une app, toutes les entreprises et tous les utilisateurs. L’App Store a tout changé, nous rappelle à nouveau la vidéo. JJ Abrams est de la partie pour féliciter le fait que n’importe qui peut filmer et publier une vidéo.

20:23

Et là, on parle éducation. Un sujet de prédilection pour Apple depuis quelques années. La vidéo évoque aussi des artistes. Dont un qui « traduit » la musique pour des sourds.

20:24

C’est une époque formidable pour être un développeur, selon Phil Schiller. C’est noté.

20:25

En moyenne, une personne a téléchargé 119 apps. Il y a aussi 850 applications téléchargés chaque seconde.

20:25

Fin de la vidéo, Tim Cook revient sur scène. Et remercie les développeurs pour tout ce qu’ils ont fait pour Apple.

20:26 Apple Watch

Prochain sujet du keynote : l’Apple Watch. « Nouvelle opportunité de changer le monde » : nouvelle version de watchOS.

20:26

Nouvelle plateforme pour les développeurs, avec des applications natives cette fois. Apple croit en la technologie pour le poignet et les développeurs vont créer de nouvelles choses spécialement pour les montres.

20:27

Quelques semaines après le lancement de l’Apple Watch, on parle déjà d’un nouveau système. Tim Cook s’en amuse et invite Kevin Lynch pour nous parler de watchOS.

20:28

watchOS 2, directement. Il y aura des nouveautés, pour toutes les fonctions. Il y aura de nouveaux cadrans (Christophe dans le bureau). On pourra notamment sélectionner n’importe quelle photo pour en faire un cadran. Ou même sélectionner un album et avoir une photo différente à chaque fois.

20:29

Le Cadran Big Ben annoncé en septembre revient. Plusieurs endroits dans le monde où l’on aura des vidéos en temps réel.

20:29

Complications : les développeurs pourront créer leurs propres versions ! On pourra ainsi avoir les heures de vol, le niveau de recharge d’une voiture, etc. Tous les cadrans qui ont des complications peuvent avoir ces complications crées par les développeurs.

20:30

watchOS voyage dans le temps. La couronne digitale permet de revenir en arrière dans le temps ou avancer dans le futur pour connaître les prévisions météo, mais aussi les prochains rendez-vous, etc.

20:31

Cette idée de voyager dans le temps rappelle un peu ce qu’a fait Pebble avec sa montre.

20:31

Mode nuit : quand elle se recharge, la montre affiche en permanence l’heure. Le réveil change de son et on peut utiliser les deux boutons pour couper le réveil ou utiliser la fonction snooze.

20:32

La vue dédiée aux amis s’améliore : on peut avoir plus de 12 amis et les réunir dans des groupes. On peut ajouter des amis directement depuis la montre (enfin !). On peut aussi envoyer des dessins avec Digital Touch et choisir plusieurs couleurs.

20:33

On peut ENFIN répondre aux mails. ENFIN.

20:33

FaceTime Audio a été aussi ajouté. Dans un autre registre, on peut utiliser n’importe quelle application de fitness pour remplir ses cercles d’activité. Siri sait initier une session.

20:34

Chouette, les réalisations ont été encore améliorées ! Elles tournent, on peut les partager sur les réseaux sociaux. Chouette.

20:34

L’Apple Watch intègre aussi les nouveautés de Wallet d’iOS 9. On peut avoir ses cartes de fidélité sur la montre.

20:34

Plans intègre les transports en commun. Siri sait les utiliser naturellement. Mais l’assistant peut aussi gérer HomeKit et, par exemple, allumer les lumières. C’est beau, le futur.

20:35

Siri peut afficher des coups d’œil. Même si on n’a pas le coup d’œil visible depuis le cadran. Bonne idée !

20:35

Ce n’est pas tout. Les développeurs pourront toujours utiliser WatchKit et Kevin Lynch rappelle qu’un iPhone est toujours indispensable. Les applications natives pourront tourner directement sur l’Apple Watch et les performances seront « great », dit-il.

20:36

Les applications natives pourront utiliser un réseau Wi-Fi connu pour télécharger de nouvelles données. Les développeurs auront accès au microphone et pourront ainsi créer des dictaphones.

20:37

On pourra jouer de la musique et des vidéos en utilisant le haut-parleur de la montre.

20:37

Les développeurs auront accès à Health Kit (on a vu une nouvelle interface pour enregistrer le rythme cardiaque d’ailleurs) et HomeKit. Les capteurs de la montre pourront servir aux applications, ainsi que Taptic Engine. Les applications pourront créer des vibrations spécifiques.

20:38

La couronne digitale est bien sûr utilisable dans les applications, par exemple pour changer la température d’un thermostat connecté.

20:39

Et c’est l’heure des démos. Kevin Lynch commence par montrer le nouveau cadran avec des photos. Il va dans l’application, choisit une photo qu’il redimensionne directement sur la montre. Avec Force Touch, il peut créer un nouveau cadran et… voilà.

20:40

On passe au voyage dans le temps. C’est apparemment vraiment le nom retenu par Apple pour cette fonction. L’exemple est pratique : on peut savoir si sa voiture électrique sera rechargée quand on devra partir. Au passage, tous les exemples concernent une Volkswagen.

20:40

Réponse aux mails (EN-FIN !!). On peut répondre avec Siri ou choisir une réponse.

20:41

On voit maintenant des applications natives et le premier exemple est une application Volkswagen. Il ferme la voiture et change la température du véhicule depuis son poignet.

20:42

Autre exemple, l’enregistrement audio avec WeChat qui permet d’envoyer une réponse audio. On voit une icône avec un clavier : est-ce qu’on pourra taper du texte avec Watch OS 2 ?

20:42

Vine sera aussi sur l’Apple Watch et on peut voir ses vidéos directement sur la montre

20:43

WatchOS 2 sera disponible dès aujourd’hui pour les développeurs. Pas de bêta publique cette fois, mais la mise à jour sera disponible à l’automne, comme le reste des nouveautés du jour. Évidemment, cette mise à jour sera compatible avec toutes les Apple Watch. Heureusement.

20:44

Tim Cook revient sur scène.

20:44

Il y a un « One more thing ! » Une bonne vieille tradition des keynote enfin restaurée.

20:45 Apple Music

Comme prévu, Apple annonce un nouveau service dédié à la musique.

20:45

Mais on commence… roulement de tambour… avec une vidéo. Sur l’histoire de la musique enregistrée, en toute simplicité. On part des débuts et on avance dans le temps jusqu’aux techniques modernes. Et, on imagine, le streaming.

20:46

Oh, des cassettes audio. iTunes, l’iPod…

20:47

Et en 2015… Apple Music ! Le nouveau chapitre en matière de musique explique un Tim Cook modeste.

20:47

Pour en parler, Jimmy Iovine monte sur scène. Il travaillait avec Beats et désormais chez Apple.

20:48

Lui aussi parle d’histoire : en 2003, Napster et la technologie, mais que faire de tout cela ? Il voit alors Eddy Cue et Apple qui lui présentent iTunes. La technologie et l’art peuvent fonctionner ensemble ! Uniquement chez Apple, bien sûr.

20:49

En 2015, la musique est fragmentée : on streame des musiques ici, streame des vidéos ici et on suit les informations des artistes ailleurs. Et si on faisait un écosystème complet et plus simple ? Ben oui ! C’est Apple Music !

20:49

Oh, une vidéo. Cette fois pour Apple Music. Et encore une fois, le message que tout a changé, mais cette fois avec l’iTunes Store qui permet d’accéder à n’importe quelle musique. Au fait, c’est Trent Reznor (de Nine Inch Nails et maintenant d’Apple) qui parle.

20:50

L’interface reprend celle de l’application Musique d’iOS 8.4. Ça va vite dans la vidéo, mais on devrait avoir le temps d’y revenir dans une démonstration. Surprise : Apple veut faire de la radio avec des présentateurs entre les morceaux. La marque beats est encore utilisée pour cette fonction.

20:51

Comme prévu, Apple Music ne sera pas qu’un service de streaming. On aura aussi accès à des informations sur chaque artiste.

20:52

Toute la musique que vous aimez, à un seul endroit. Une seule application sur votre iPhone pour accéder à tout ça.

20:52

Jimmy Iovine nous refait le coup des trois choses (comme l’iPhone, qui était un téléphone, un navigateur et un iPod) : Apple Music est donc trois choses. À commencer par un service de streaming révolutionnaire. Révolutionnaire, parce qu’il y a une touche humaine : les listes de lecture sont créées par plus que des algorithmes.

20:54

Apple Music sera aussi une radio en direct et globale. Au départ, sept stations qui diffuseront n’importe quel genre de musique, du moment que c’est une bonne musique. C’est une idée de Trent Reznor apparemment.

20:55

Dernier pilier, une manière pour les artistes de se connecter avec les fans. Ce ne sera pas réservé aux gros artistes, tout le monde pourra l’utiliser, même les plus petits artistes qui n’ont pas signé de contrat.

Bonne nouvelle : Ping n'est pas mort ! S'il y a encore des fans dans la salle.

20:56

Eddy Cue et une magnifique chemise rose montent sur scène. Il vient résumer les annonces et nous laisser le temps de tout voir et tout comprendre.

20:56

Une seule application pour tout : son propre contenu, mais aussi celui disponible en streaming. Un onglet sert uniquement aux recommandations : l’application vous propose des morceaux et artistes à découvrir en fonction de vos goûts. Des gens s’occupent de remplir cette section.

20:57

Une partie est aussi dédiée aux nouveautés. Sur ce point, c’est plus classique.

20:57

Apple Music sera aussi une radio disponible partout dans le monde. Elle s’appellera Beats 1 et Apple a embauché Zayn Lowe, qui travaillait déjà dans la radio. Il est spécialisé dans les interview d’artistes.

20:58

L’ambition de Beats 1 est de présenter des artistes inconnus, de ne pas en rester au top 50. Tous les genres de musique, du moment que c’est de la bonne musique.

20:59

Beats 1 sera diffusée depuis New York, Los Angeles et Londres. Mais tout le monde pourra y accéder.

20:59

Et sans attendre, on passe à Connect, la fonction qui connecte fans et artistes. Ces derniers peuvent publier gratuitement du contenu, comme des photos, des vidéos, mais aussi du texte, des paroles et de la musique. Connect est ouvert sur les autres réseaux sociaux.

21:00

Le rappeur Drake, ami personnel d’Eddy Cue, monte sur scène pour présenter cette fonction. Ça nous change de Bono.

21:01

Il va nous expliquer comment la technologie a changé sa manière de faire de la musique. Décidément, cette partie dédiée à la musique parle souvent d’histoire. Cette fois, celle de Drake.

21:03

Bien. Drake est donc bavard (quelqu’un dans la rédaction suggère qu’il n’est pas meilleur quand il parle que lorsqu’il chante). Mais la conclusion, c’est qu’il utilise Connect pour discuter avec ses fans. Son prochain album sera diffusé sur Apple Music.

21:04

Eddy Cue remonte sur scène. Aaaah, une démo. Mais avant, il souhaite un bon anniversaire à Phil Schiller.

21:05

Donc bon anniversaire, Phil !

21:05

Revenons aux choses sérieuses : la démo. Eddy Cue commence avec une présentation de l’application Musique d’iOS 8.4. On l’avait déjà vue dans les bêtas. Il se ballade dans l’application, montre les photos des artistes, lance « Respect » d’Aretha Franklin.

21:06

Eddy Cue a créé sa liste de lecture avec sa propre image. Mais ce soir, c’est karaoké ! Il peut ainsi réviser la liste du soir. La démo va être longue à ce rythme. Là par exemple, on a vu comment changer l’ordre de la liste de lecture.

<img src=“/content/img/201506/grey.jpg” data-src=“/content/img/201506/macgpic-1433790414-9750438516424-sc-op.jpg” class=“centre” alt=““e

21:07

Ah du nouveau : l’application demande quels sont ses goûts musicaux avec une interface sous forme de bulle… assez étrange. À partir de ces informations, Apple fait des recommandations personnalisées. Outre vos goûts personnels, Apple Music exploite votre historique d’achats sur iTunes.

21:08

Eddy Cue s’est mis à danser sur scène. Voyez-vous, il adore la musique cubaine, et Apple Music le sait. Le SVP ne peut pas s’empêcher de danser.

21:09

Maintenant, il va voir ce qui est nouveau. Et choisit un morceau de Florence and the Machine. Tout ceci n’est guère surprenant, en revanche, on peut apprécier les vidéos. Apple Music proposera des milliers de clips, en HD et sans publicité, prend la peine de préciser le SVP.

21:10

Et maintenant, démo de Beats One, la radio créée par Apple. Bon, c’est une radio.

21:11

Et hop, Connect. Eddy Cue défile la liste d’artistes qu’il suit. L’un a publié des paroles, un groupe a mis en ligne une vidéo qui fait le point sur l’enregistrement de son album.

21:12

Oups, un communiqué de presse a été publié avant le direct. On sait donc qu’Apple Music sera lancé le 30 juin, avec une période d’essai de trois mois. 10 $ par mois, dans plus de 100 pays maximum dès le lancement. Il y aura un abonnement famille à 14,99 $ pour six personne.

21:13

Pendant ce temps là… Eddy Cue nous présente un groupe qu’il aime. Et montre comment Siri peut accéder au contenu. Chez nous, le flux vidéo est en panne. Mais ne vous inquiétez pas, la démo continue.

21:16

Fin de la démo. Et Eddy Cue répète les informations du communiqué : 9,99 $ par mois, 30 juin dans 100 pays, gratuit pendant trois mois. Ce sera pour iOS, Android, OS X et Windows (via iTunes). Notre CM exulte. Il lui en faut peu.

21:18

Tim Cook remonte sur scène. Et voilà une vidéo… ah non, une publicité. Avec des casques Beats dedans, de façon surprenante.

21:19

Tim Cook remonte sur scène pour nous dire au revoir. C’est la fin de ce keynote.

21:20 Soutenez MacGeneration !

Si vous aimez notre travail au quotidien, vous pouvez nous soutenir en vous abonnant au Club MacG. Pour 15 € par an, vous pourrez également retirer la publicité dans notre application iOS et bénéficier de quelques fonctions supplémentaires, comme un mode nuit et des fonctions pour filtrer l’actualité.

Pour vous abonner, installez notre application iOS et choisissez une formule d'abonnement dans la section dédiée à votre compte. Le paiement se fera grâce à votre compte iTunes Store.

Quelques fonctions du Club MacG : un mode nuit et des réglages supplémentaires pour charger les images dès l'ouverture de l'application et filtrer la liste d'actualités.

21:20

Ah non ! Ce n’est pas fini, The Weeknd monte sur scène pour un petit morceau live. Visuellement, c’est très rouge.

21:24

The Weeknd est canadien. Comme Drake. Et comme la Poutine. Il y a quelque chose !

21:25 C’est la fin

C’est vraiment la fin maintenant. Merci à tous d’avoir suivi la conférence en notre compagnie ! Retrouvez toutes les informations de la soirée sur iGeneration et MacGeneration.

← Revenir au début