Google I/O 2017

Google I/O 2017

17 mai 2017

Produits présentés : Android O, Android Go, Google Lens, nouveautés Google Photo et Daydream

Sommaire


16:00 Au programme

Qu’attendre de la Google I/O ? Le programme n'est pas connu à l’avance, mais voici ce qui nous attend probablement pour ce soir.

Sundar Pichai et ses lieutenants devraient en dire plus sur Android O, la nouvelle version majeure du système mobile, ainsi que sur les futures mises à jour de toutes ses déclinaisons (Android TV, Wear, Automotive…).

Google a aussi de nouveaux appareils en préparation, dont des nouveaux smartphone Pixels et un assistant domestique plus complet. Seront-ils dévoilés aujourd’hui ?

Et c’est sans compter les nombreux services et applications de la firme, dont des évolutions importantes pourraient être révélées. On pense notamment à un bloqueur de pubs pour Chrome, une application Google Assistant sur iPhone ou encore à un éclaircissement sur le projet Fuchsia.

16:19

La salle est prête, et comme l’an dernier, la conférence aura lieu en plein air, à l’amphithéâtre Shoreline situé à Mountain View.

Une publication partagée par Google (@google) le

Début de conférence frisquet à prévoir pour tous ceux qui seront sur place…

16:28

Google a distribué des paquets d’Oreo aux développeurs présents sur place. Un snack de circonstance alors que le nom d’Android O, la future mise à jour d’Android, n'est pas encore connu ? 🤔

17:00 H-2

La conférence commencera d’ici deux heures ! Il est grand temps de rassembler vos Oreo pour grignoter pendant les annonces.

17:14

Google a sorti une app un peu en avance sur le Play Store… Nommée Daydream Elements, elle est dédiée aux développeurs d’interface en réalité virtuelle et elle leur permettra d’apprendre les principes et les bonnes pratiques en la matière.

17:21

À Mountain View, le soleil brille et les participants à la Google I/O profitent d’un petit déjeuner sous les arbres. Certains patientent pour entrer dans la « salle », en fait un amphithéâtre en plein air.

17:38

Certains invités commencent déjà à entrer dans l’enceinte de la conférence. À l’extérieur, la file d’attente est désormais longue.

18:00 H-1

La conférence d’ouverture de la Google I/O débutera dans une heure !

18:08

La conférence devrait durer une heure et demie et Google la diffusera également en vidéo sur son site.

18:11

La presse s'est installée elle aussi.

18:21

Petit à petit, la salle se remplit.

18:41

La diffusion vidéo a commencé ! Si vous voulez suivre la conférence en vidéo, c'est à cette adresse que cela se passe.

18:45

Vous pouvez jouer en direct avec les bulles qui s'affichent à Mountain View avec votre téléphone ou votre ordinateur à cette adresse. Une manière originale de patienter… ça change de Beats 1.

18:48

Sachez-le, l'application « Gestionnaire d'appareils Android » a été mise à jour sur Google Play et s'appelle dorénavant « Localiser mon appareil ». Voilà qui est plus clair.

18:50

Google affiche des dessins avec ses bulles. Serait-ce le Finder d’Apple, mais en version triste ?

18:51

Pendant ce temps, une nouvelle partie du jeu de bulles est engagée. Vous aussi, vous pouvez choisir une couleur et participer ! (les bleus ont gagné cette fois)

18:54

En attendant le début de la conférence, Google compte le nombre de bulles utilisées dans le monde. On peut dire qu’ils ont exploité l’idée jusqu'au bout.

18:56

Aaaah, une nouvelle partie ! Rappel : vous pouvez, vous aussi, jouer depuis ce site web.

18:59

Ça va commencer… En attendant, on a des bulles en réalité augmentée. C'est très joli.

18:58 Volpy : une app pour revendre votre iPhone

Envie de vous séparer de votre iPhone pour un nouveau modèle, voire un smartphone Android ? Il y a une application pour cela ! En même pas 5 minutes, Volpy teste votre iPhone et vous fait une proposition. Si le prix vous satisfait, une enveloppe prépayée vous sera fournie dans les plus brefs délais et vous serez payé sous 48 heures ! Bref, vendre son iPhone est devenu un vrai jeu d’enfants !

19:02 Ça commence

On commence avec un son et du papier qui se referme en bulle. Une vidéo, mais oui ! C'est un décompte pour le début de la conférence et un petit film d’animation qui conserve encore tout son mystère.

19:03

C'est très joli, le message reste assez confus. Bienvenue à la Google I/O 2017 ! On ne comprend toujours pas, si vous posez la question. Mais c'est mignon tout plein.

19:05

« Que va devenir votre idée ? », conclut la vidéo. Donc c'était une célébration de la création.

19:06

Sundar Pichai, le PDG de Google, entre sur scène. 7000 personnes dans l’assemblée.

19:07

Il commence avec un petit bilan de l’année passée. L’objectif reste d’organiser l’information du monde, toute l’information, en utilisant notamment l’intelligence artificielle. Chaque produit majeur de Google est utilisé par plus d’un milliard d’utilisateurs actifs par mois.

Il fait la liste des services qui ont le plus de succès : YouTube, Maps, mais aussi Google Drive qui atteint 800 millions d’utilisateurs active par mois. Google Photos, qui fête ses deux ans, compte plus de 500 millions d’utilisateurs.

19:08

Android a atteint un nouveau palier : 2 milliards d’appareils actifs.

19:09

L’an dernier, le sujet était le passage du mobile à l’intelligence artificielle en priorité. Google est en train de repenser tous ses produits en fonction de ce nouvel objectif. Tous les services sont concernés : Street View utilisé le machine learning pour reconnaître les enseignes de restaurant, par exemple.

19:10

Tous les utilisateurs de Gmail bénéficient désormais de réponses intelligentes, fournies par l’intelligence artificielle de l’entreprise.

19:11

Les ordinateurs comprennent toujours mieux la parole, les progrès sont constants, même en un an. Y compris dans un environnement bruyant. Du coup, Google Home (l’assistant vocal domestique) n'a eu besoin que de deux haut-parleurs pour reconnaître correctement la voix. Au lieu de huit, comme prévu au départ.

19:12

Google a aussi ajouté la reconnaissance vocale personnalisée, grâce à son apprentissage.

19:12

Sundar Pichai évoque aussi la compréhension des photos. Le moteur est désormais meilleur en reconnaissance d’objets et de contexte qu'un humain. Google a aussi prévu des outils pour améliorer automatiquement les photos : exemples de nuit ou bien un exemple bluffant où la grille devant l’objet de la photo est automatiquement retiré.

19:13

Lancement d’un nouveau produit : Google Lens. Il comprend ce que vous regardez et vous aide en fonction. Lancement au départ dans Google Assistant et Google Photos.

19:14

C'est l'équivalent du Bixby de Samsung, mais par Google. Google Lens peut vous dire quel type de fleur vous prenez en photo. Ou alors prendre en photo le mot de passe du réseau Wi-Fi sous le routeur et vous connecter automatiquement au réseau. Quand Google Lens voit un restaurant, vous aurez automatiquement des infos.

19:15

Google repense aussi son architecture réseau et ses data-centers en fonction de l’intelligence artificielle. Le constructeur a mis au point ses propres machines, adaptées en fonction des besoins du machine learning.

19:16

Sundar Pichai évoque les différences techniques entre les serveurs dédiés à l’apprentissage et ceux qui doivent agir en temps réel. Google présente aussi le Cloud TPU de nouvelle génération. Bon, c'est une unité de calculs pour data-centers et c'est adapté aux besoins de Google. Voilà.

19:17

Ah et ce sera disponible dans le Google Cloud Engine. 🎉

19:18

Un site est lancé au sujet de l’intelligence artificielle : Google.ai. Sundar Pichai va nous parler de la recherche dans le domaine. Prenez donc un Oreo pour patienter.

19:17 20 % de réduction sur la Steel HR de Withings

Envie d’une jolie montre connectée ? Withings vous propose 20 % de réduction sur la Steel HR. Compatible Android et iOS, elle est très complète : suivi du rythme cardiaque, suivi automatique, de l’activité et du sommeil, alerte et notifications… Cerise sur le gâteau, elle est étanche et possède une autonomie de 25 jours !

19:19

Approche de Google : apprendre pour apprendre. C’est aussi ça, une Google I/O, les choses deviennent très vite très pointues.

19:20

On parle maintenant de santé, associée à l’intelligence artificielle. Difficile de détecter correctement une pathologie et Google exploite ses connaissances pour améliorer le domaine et a obtenu de bons résultats.

19:21

Et si on parlait de séquençage ADN ? Ben oui, pourquoi pas !

19:22

Dans l’intelligence artificielle, il y a aussi Auto Draw, cet outil rigolo qui permet d’obtenir un dessin même quand on ne sait pas dessiner. Ça n’a l’air de rien, mais c’est un élément important pour que Google améliore ses connaissances.

19:23

La recherche Google et son assistant bénéficient aussi des progrès de l’intelligence artificielle. Et Google envoie une vidéo pour vanter les mérites de l’assistant vocal. On voit le Google Home utilisé dans toutes sortes de situations.

19:25

Scott Huffman monte sur scène pour nous parler de l’assistant Google. L’assistant s’améliore pour discuter avec vous et il peut en faire plus. Il doit être le moyen le plus simple de faire des tâches et pour cela, il s’améliore constamment sur les conversations.

19:26

Il insiste sur la capacité de l’assistant à reconnaître qui parle et répondre en fonction. Par ailleurs, Google permettra de demander des requêtes à l’écrit, pour tous les cas où l’on ne peut pas parler.

19:27

Google Assistant va aussi intégrer ce que vous voyez pour vous aider. Par exemple, il pourra traduire les panneaux dans une autre langue et ensuite, on peut reprendre à la voix en fonction du contexte reconnu.

19:28

L’assistant pourra aussi afficher des informations sur un concert, si on l’utilise sur une affiche ou un panneau. Il peut alors ajouter un rendez-vous au calendrier. Tout ça dans une seule interface.

19:30 Google Assistant sur l'iPhone

L’assistant doit aussi être disponible en permanence, partout. Il doit être sur tous les appareils et à partir d’aujourd'hui, sur l’iPhone aussi ! Comme les rumeurs le suggéraient, Google Assistant sera disponible sur l’App Store.

19:30

Google lance aussi un SDK pour que tout le monde puisse exploiter Google Assistant. Du matériel, comme des enceintes connectées, pourront l’exploiter.

À partir de l’été, Google Assistant sera enfin compatible avec le français. Et d’autres langues encore d’ici la fin de l’année, dont l’allemand, le japonais, le coréen ou encore l’italien.

19:32

Google Assistant est aussi ouvert aux développeurs tiers, pour l’enrichir. Valerie Nygaard monte sur scène pour nous en parler. Elle cite quelques exemples d’intégration, pour commander de la nourriture, demander des informations sur une émission en cours. Ces intégrations seront aussi disponibles sur Android et iOS.

19:33

À partir d’aujourd'hui, on pourra payer avec Google Assistant. La plateforme se chargera de tous les aspects techniques, par exemple pour payer une commande de nourriture en livraison, le paiement se fait avec l’assistant.

19:34

Pas besoin de saisir les informations personnelles ou de créer un compte ou installer une app. Y compris avec un service tiers, comme Foodora par exemple.

19:35

Pareil pour les appareils connectés et la domotique. Google Assistant gère déjà 70 constructeurs. Et on va parler de Google Home avec Rishi Chandra. Lancé depuis six mois seulement et déjà 15 fonctions supplémentaires, pour avoir des recettes ou reconnaître une chanson avec des paroles.

19:36 Google Home en France cet été

Cet été, lancement du Google Home en France, Grande-Bretagne, Canada, Japon.

19:36

On va voir quelques nouveautés à venir et on commence avec « Proactive Assistant » qui permet au Google Home de vous prévenir sans que vous ayez à lui poser des questions. Par exemple, s'il y a du trafic routier avant un rendez-vous et que vous devrez partir plus tôt, vous le saurez. Pareil si votre avion est en retard, par exemple.

19:37

Google Home permettra aussi de passer des appels vocaux. On peut appeler n'importe quel numéro aux États-Unis et au Canada gratuitement. Pas uniquement entre assistants vocaux, donc et il n'y a pas besoin de configurer quoi que ce soit. Le présentateur appelle sa mère en live pour prouver que c'est simple.

19:39

La reconnaissance vocale fonctionne dans ce cas aussi. Demandez "Appelle ma mère" et Google Home saura qui appeler et s'adapter en fonction. L’assistant utilisera votre téléphone, en fonction là aussi de la personne reconnue.

19:40

Spotify sera disponible gratuitement sur Google Home. Stéphane applaudit à côté. L’appareil pourra aussi faire office d’enceinte Bluetooth. Par contre, (toujours) pas d’Apple Music dans la liste…

19:41

Google Home va aussi afficher des réponses visuelles. L’entreprise ne lance pas de concurrent à l’Echo Show d’Amazon, mais Google Home va afficher des informations sur votre smartphone, ou bien sur votre télévision (via un Chromecast) en fonction du contexte. Par exemple, un itinéraire sera envoyé sur le téléphone, mais le calendrier d’un jour ou la météo sera affiché sur le téléviseur.

19:43

Quand Google Home a affiché quelque chose sur la TV, la conversation peut continuer vocalement et tout est mis à jour en temps réel à l’image. Aux États-Unis, YouTube TV est pris en charge, mais on n'a rien de tel ici.

19:42 Volpy : une app pour revendre votre iPhone

Envie de vous séparer de votre iPhone pour un nouveau modèle, voire un smartphone Android ? Il y a une application pour cela ! En même pas 5 minutes, Volpy teste votre iPhone et vous fait une proposition. Si le prix vous satisfait, une enveloppe prépayée vous sera fournie dans les plus brefs délais et vous serez payé sous 48 heures ! Bref, vendre son iPhone est devenu un vrai jeu d’enfants !

19:44

Pour le moment, Google ne propose pas d’assistant domestique avec écran.

19:45 Google Photos

Anil Sabharwal vient nous parler de Google Photos. Service lancé avec l’assistant et l’intelligence artificielle en son cœur, notamment pour la recherche. Il faut dire que c'est très impressionnant.

19:46

Trois nouvelles fonctions annoncées aujourd'hui pour Google Photos. Le partage de photos semble être un problème réglé, mais pas pour Google. Il reste un gros problème : les photos excellentes que l’on oublie d’envoyer. Google Photos va vous suggérer de partager une photo, par exemple quand il détecte quelqu'un sur l’image.

19:48

Lancement de « Suggested Sharing » (partage suggéré). Google Photos suggère de partager des photos, et il suggère même des personnes avec qui partager les images. Un nouvel onglet dédié au partage sera ajouté à l’app et on y trouvera notamment les suggestions.

19:49

Avant de partager, Google Photos permet de modifier la sélection et les destinataires (note de Stéphane : heureusement !). L’app se débrouille pour envoyer les images, y compris par SMS si c'est le seul moyen.

19:50

Si vous avez une personne dans votre vie avec qui vous partagez tout, Google Photos peut envoyer automatiquement certaines photos. Vous pouvez créer des bibliothèques partagées entre plusieurs personnes. Vous avez un contrôle complet sur ce qui est partagé : uniquement les photos à partir d’une date ou bien les photos des enfants, par exemple.

19:51

L’autre personne peut alors accéder à la bibliothèque partagée depuis le menu et sauvegarder des images dans sa propre bibliothèque. Si c'est encore trop contraignant, les photos peuvent être ajoutées automatiquement si une personne est présente sur l’image. Par exemple, les photos des enfants seront automatiquement ajoutées.

19:53

Notre présentateur sort des versions en carton de ses deux filles (bloquées à l’école) et prend un selfie. 🤔 La photo est alors partagée avec la bibliothèque de sa femme et comme il y a les enfants dessus, elle sera ajoutée automatiquement à sa bibliothèque.

19:54

La vraie question qui compte : est-ce que cela fonctionne aussi avec des chatons ?

19:55

Ces deux fonctions seront déployées sur iOS, Android et sur le web dans les prochaines semaines.

19:55

Google lance Photo Books, un service d’impression de vos photos. Comme Apple il y a un paquet d’années, mais l’entreprise met en avant la facilité de création du livre. Tout se fait depuis l’app sur son smartphone. La recherche permet de trouver facilement les photos rapidement, notamment avec la recherche de personnes.

19:56

On peut sélectionner une centaine de photos et Google Photos se débrouille pour sélectionner les meilleures. L’app sélectionne 40 images sur 121 dans l’exemple et il propose un arrangement automatique. Vous pouvez toujours modifier cette proposition de base ou le commander directement.

19:57

Google Photos suggérera même des livres que vous pourriez imprimer en fonction de vos vacances par exemple. Lancement uniquement aux États-Unis, à partir de 10 $, mais ce sera ouvert progressivement dans le monde.

19:58

Tous les participants à la Google I/O 2017 recevront un livre gratuit. Nous voilà fort jaloux.

19:59

On prend souvent de nombreuses photos d’un même sujet. Et des photos "pratiques", comme un post-it. Google Lens sera intégré à Google Photos pour faire le tri entre les bonnes photos et les mauvaises.

20:00

Google Lens peut aussi identifier un bâtiment sur une photo. Ou alors tout savoir sur un tableau. Si vous avez une capture d’écran, Google Lens peut reconnaître un numéro de téléphone et appeler directement… Pratique ! Ce sera lancé d’ici la fin de l’année.

20:01 YouTube

Nouveau sujet de la soirée, le service de vidéo si populaire de Google. On commence avec une vidéo qui rassemble d’autres vidéos, des dizaines de vidéos populaires de YouTube.

20:02

Susan Wojcicki monte sur scène pour parler de YouTube. Un milliard de personnes viennent sur YouTube tous les mois et l’objectif est d’atteindre le milliard suivant, rien que ça. Chaque jour, un milliard d’heures sont visionnées sur le service.

20:03

Tout le monde peut publier sur YouTube, rappelle-t-elle. C'est une différence essentielle avec les services de diffusion traditionnels (Dailymotion aussi, et pourtant…). C'est souvent essentiel pour diffuser certaines idées.

20:04

La conversation se fait dans deux sens, avec les commentaires notamment. Rien de tout ceci n'est vraiment nouveau, ni même spécifique à YouTube, mais cela ne coûte rien de le rappeler — si ce n'est que ça allonge la conférence.

20:05

Petite anecdote pour mettre en relier les avantages de YouTube. (Stéphane s'ennuie)

20:06

YouTube est de plus en plus utilisé depuis le salon. Voilà. 💤

Sarah Ali monte sur scène pour nous parler de YouTube dans le salon. Quelqu'un tient les comptes sur le nombre de présentateurs dans cette conférence ? Si vous vous posiez la question, on liste les avantages de YouTube par rapport à la télévision. Si.

20:08

YouTube permet à partir d’aujourd'hui de regarder les vidéos à 360° sur la télévision. Rappelons qu’elles sont censées être visionnées en VR normalement. On utilise la télécommande de la télévision pour se déplacer dans la vue à 360°. Ce n'est pas aussi idiot qu’on pourrait le croire.

20:09

Les vidéos diffusées à 360° et en direct seront aussi diffusées sur la télévision, en plus de la réalité virtuelle et des smartphones.

20:10

Barbara MacDonald monte à son tour sur scène. Sa veste est un excellent moyen de tester la colorimétrie de votre écran #astuce. Elle est très enthousiaste pour nous parler de « Super Chat ». Ça a l’air super fun !

20:11

Whaouh, on va faire un livestream depuis la Google I/O pour tester le Super Chat ! Elle accueille les Slo-Mo guys, des YouTubeurs apparemment célèbres pour la démo. Slo-Mo, comme cette conférence (ça, c'est © Stéphane).

20:14

Attention, on va assister à un truc awesome ! Les internautes sont invités à rassembler 500 000 $ qui correspondront à 500 000 ballons d’eau lancés sur les deux gars de Slo-Mo. La classe ! La vidéo finale est en slow-motion, parce que c'est le concept.

20:17

En théorie, la conférence se termine dans moins de quinze minutes. Mais on commence juste le plat de résistance… Android ! D’abord une petite vidéo rigolote qui célèbre, notamment, les deux milliards d’utilisateurs.

20:16 20 % de réduction sur la Steel HR de Withings

Envie d’une jolie montre connectée ? Withings vous propose 20 % de réduction sur la Steel HR. Compatible Android et iOS, elle est très complète : suivi du rythme cardiaque, suivi automatique, de l’activité et du sommeil, alerte et notifications… Cerise sur le gâteau, elle est étanche et possède une autonomie de 25 jours !

20:18 Android O

Dave Burke débarque sur la grande scène de Google I/O pour parler d’Android.

Il commence à faire un petit récap, notamment sur Android Wear 2 lancé en début d’année. Android Auto aussi, et notamment le fait qu’Audi et Volvo l’utiliseront. Android TV y a droit aussi, tout comme Android Things pour les objets connectés… bref c'est un récap en bonne et due forme. Ah tiens, les Chromebook et leur succès dans l’école.

20:20

Un mot sur Play Store et ses 82 milliards de téléchargement l’an dernier et on passe sur Android O, la nouveauté de l’année. Lancement prévue à la fin de l’été, sans doute comme l’an dernier.

20:21

Deux nouveautés en particulier seront évoquées, on commence avec « Fluid Experiences » et ensuite, on parlera de « Vitals ». Dave devrait nous expliquer tout ça.

20:22

Premier cas d’expériences fluides, l’image dans l’image. Même sur un smartphone, on peut continuer à regarder une vidéo YouTube en quittant l’app correspondante. Pratique, par exemple pour suivre une vidéo tout en prenant des notes. Cela fonctionne aussi avec la visioconférence.

20:23

L’interaction avec les notifications va gagner en fluidité. Les « Notification Dots » permettent d’ajouter une pastille sur l’icône de l’app sur l’écran d’accueil. Ben oui, comme sur iOS depuis… pfiou. Il y a un tap prolongé façon 3D Touch pour en savoir plus sur l’alerte.

20:24

Android O permettra aussi de remplir des champs automatiquement dans les apps, comme sur le web. Par exemple, si votre mot de passe Twitter est enregistré dans Chrome, vous pourrez l’utiliser directement dans l’app de Twitter. Les développeurs pourront l’adapter à leurs apps.

20:25

Amélioration du copier/coller avec une sélection intelligente. Google sait ce qui est copié/collé et utilise ces connaissances pour sélectionner automatiquement un numéro de téléphone, un nom, une adresse… Pas besoin d’ajuster à la main la sélection. Et le système suggère automatiquement d’utiliser la sélection, par exemple pour ouvrir l’adresse dans Google Maps.

Étonnante sélection… 😂

20:27

Une nouvelle arrive sur scène ! Stephanie Saad Cuthbertson vient parler de « Vitals » qui maintient le téléphone dans un bon état au maximum (le passage à iOS ?).

20:29

Cela passe d’abord par la sécurité du téléphone, le machine learning est utilisé pour surveiller plus de 50 milliards d’apps tous les jours. Les apps malveillantes sont désactivées automatiquement.

Lancement de Google Play Protect sur tous les appareils Android.

20:29

Le temps de lancement d’un smartphone est deux fois plus rapides avec Android O. Les apps seront aussi lancées plus rapidement qu’avant. Par ailleurs, les apps qui consomment trop de batterie en arrière-plan seront automatiquement restreintes par le système.

20:30

Google lance une console pour les développeurs, avec les problèmes associés à une app et le nombre d’utilisateurs concernés.

Dans Android Studio, l’environnement de développement de Google, les développeurs pourront aussi tout ce qui se passe et optimiser ainsi au mieux leurs apps. Apple propose la même chose pour iOS depuis le début, au passage.

20:32

Nouveau langage de développement dans Android ! Une première ! Le nouveau-venu est Kotlin et il va rendre les développeurs plus productifs. Rétro compatible avec Android et le code actuel. JetBrains (un environnement de développement très populaire) le prendra en charge dès le départ.

20:33

Il y a encore plein d’autres nouveautés dans Android O, mais on n'a pas le temps de les voir aujourd'hui. Zou.

La première bêta d’Android O est disponible dès aujourd'hui.

20:34

Sameer Samat débarque pour nous parler d’autre chose. Mais de quoi ? On parle d’abord des pays où Android est extrêmement populaire, comme l’Inde et le Brésil. Comment apporter Android au maximum d’utilisateurs dans le monde ?

20:35

Les téléphones doivent être moins chers (c'était le but de l'initiative Android One), mais le logiciel doit aussi être adapté, notamment pour les régions avec un réseau mobile médiocre.

20:35 Android Go

Nouveau projet qui doit optimiser le système et les apps pour le matériel moins puissant (1 Go de RAM au maximum). Le Play Store sera aussi mis à jour pour mettre en avant des apps économes. Ça va compliquer la tâche de Firefox OS… ah, Firefox OS est déjà mort, c'est vrai. (désolé Stéphane)

20:36

Les appareils compatibles Android Go pourront être beaucoup plus légers côté matériel. Les opérateurs peuvent aussi envoyer des informations, par exemple pour afficher en permanence la data utilisée.

20:37

Android Go met l’accent sur la légèreté des apps et sur l’utilisation plus raisonnée de la data. La fonction d’économie de bande passante de Google sera utilisée et pas seulement dans le navigateur.

20:38

Lancement aussi de YouTube Go, avec un aperçu sous la forme d’images fixes avant de lire la vidéo. L’app proposera ensuite de choisir la qualité et on pourra même télécharger en local une vidéo, pour la regarder ensuite sans connexion internet. Hitman GO et les autres jeux GO ne font pas partie de l'initiative Android Go.

20:39

Démonstration de Gboard, clavier qui comprend toujours plus de langues et notamment 22 langues indiennes ajoutées récemment. Le clavier est capable de traduire du texte en direct.

20:41

Google va lancer un site pour conseiller les développeurs et leur expliquer comment atteindre « les milliards » d’utilisateurs de ces pays.

20:41

À partir d’Android O, la configuration Go sera activée automatiquement sur les appareils plus limités sur le plan technique.

20:42 Réalités virtuelle et augmentée

Clay Bavor vient parler de réalité augmentée et de réalité virtuelle. Et il commence par rappeler le principe, avant de s'attaquer aux nouveautés depuis l’an dernier. On parle de Daydream notamment, la plateforme de VR de Google : les Galaxy S8 vont l’adopter à partir de l’été. Gros absent jusque-là… Ils avaient leur propre plateforme, Gear VR.

20:44

Google ajoute des casques de réalité virtuelle sans smartphone au programme Daydream. Des partenaires utiliseront la plateforme du géant de la recherche. Meilleure intégration pour un meilleur résultat, notamment avec un suivi bien supérieur. C'est important pour que l’illusion soit maintenue.

20:43 Volpy : une app pour revendre votre iPhone

Envie de vous séparer de votre iPhone pour un nouveau modèle, voire un smartphone Android ? Il y a une application pour cela ! En même pas 5 minutes, Volpy teste votre iPhone et vous fait une proposition. Si le prix vous satisfait, une enveloppe prépayée vous sera fournie dans les plus brefs délais et vous serez payé sous 48 heures ! Bref, vendre son iPhone est devenu un vrai jeu d’enfants !

20:45

Google a travaillé avec Qualcomm pour créer un design de base de casque de réalité virtuelle. HTC participe au programme avec son Vive. Par contre, pas d’Oculus Rift (le casque de VR de Facebook) a priori

20:46

On en vient à la réalité augmentée, popularisée par Pokémon Go. Google travaille sur cette fonction dans le cadre du programme Tango. Un nouveau téléphone compatible Tango sortira d’ici la fin de l’année.

20:47

Google Maps va fonctionner en réalité augmentée. Google parle de VPS, pour « Visual Positionning Service ». On pourra trouver la bonne allée dans un supermarché, par exemple. Le téléphone se charge de vous guider au bon endroit grâce à la caméra. Le GPS vous amène à la porte du magasin, le VPS au bon rayon.

20:49

Cette fonction sera aussi utile pour les malvoyants. Dans l’éducation, un mode réalité augmenté sera proposée pour que les enfants découvrent un volcan sans aller à la Réunion. Des classes avec des sticks à selfie peuvent ainsi voir des brins d’ADN qui flottent, tourner autour d’un objet.

20:51

Ce n’est que le début, prévient Clay, avant de rendre la main à Sundar Pichai. Mais d’abord, une vidéo qui met en avant les capacités du machine learning, décidément le point fort de Google.

20:52

Sundar parle de TensorFlow, le programme de machine learning de Google et de la version dans le cloud. Et en guise d’exemple, qu’est-ce qu’un lycéen a fait de TensorFlow ? Une vidéo va nous le dire ! Il cherchait un moyen d’aider les gens et il a exploité l’intelligence artificielle de Google pour améliorer les techniques de détection du cancer du sein à partir d’images.

20:55

Il a tout appris seul, avec des vidéos YouTube. C’est très impressionnant, il faut le dire.

20:56

Google lance Google for Jobs, une initiative qui exploite l’intelligence artificielle de l’entreprise pour faciliter la recherche d’emploi et d’employés. Plusieurs entreprises ont déjà utilisé le service.

20:57

La recherche Google intègre cette fonction : si vous cherchez un travail, les offres d’emploi seront directement affichées dans les résultats. Google a travaillé avec de nombreux partenaires pour cette fonction, il y aura de nombreux filtres pour trouver la bonne offre.

20:59

Google affiche des informations que l’on trouve rarement sur les offres d’emploi, comme le temps de trajet par rapport à votre logement. Cet outil doit s’adresser à tout le monde, c’est son ambition en tout cas.

20:58 20 % de réduction sur la Steel HR de Withings

Envie d’une jolie montre connectée ? Withings vous propose 20 % de réduction sur la Steel HR. Compatible Android et iOS, elle est très complète : suivi du rythme cardiaque, suivi automatique, de l’activité et du sommeil, alerte et notifications… Cerise sur le gâteau, elle est étanche et possède une autonomie de 25 jours !

21:00

Lancement dans les prochaines semaines aux États-Unis, les autres pays y auront droit progressivement.

21:01

Sundar Pichai conclut la conférence et… c’est fini ! Merci à tous de l’avoir suivie en notre compagnie. Retrouvez toutes les annonces de la soirée sur iGeneration.

21:09

Google Assistant est déjà disponible sur l’App Store ! Mais uniquement sur la boutique américaine pour le moment. Il devrait faire son apparition en France à partir de cet été.

21:02 Un grand merci à nos partenaires !

Nous tenons à remercier une dernière fois nos partenaires sans lesquels cette retransmission du keynote n’aurait pas été possible. Merci à Withings et Volpy.

← Revenir au début